L’importance de la traçabilité dans le CBD !

Depuis quelques années maintenant, on voit de plus en plus de boutiques de CBD fleurir aux quatre coins du pays. Vous en avez d’ailleurs sûrement croisé une si vous résidez dans une grande ville comme Nice ou Paris.

Cela vous a d’ailleurs sûrement choqué si vous ne connaissez pas le principe vu que la vente de cannabis contenant plus de 0,2 % de THC est toujours illégale dans notre pays. Mais vendre du CBD est donc parfaitement légal et vous pouvez voir sur notre site Canna Buzz que des boutiques existent sûrement près de chez vous. Mais ce développement pose une question essentielle, celle de la traçabilité.

Plant de Cannabis

Plant de Cannabis – Image libre de droit

La traçabilité dans le CBD est un facteur important à prendre en compte

Il est de notoriété publique que le cannabis que vous achetez illégalement ne subit bien évidemment aucun contrôle de qualité vu qu’il est illégal. On peut donc trouver un peu de tout à l’intérieur.

Le but est simple, faire plus avec moins, sauf que les produits qui vont le couper ne sont pas toujours spécialement bons pour la santé. Alors  qu’avec des boutiques de CBD qui ont pignon sur rue, la situation est censée être meilleure.

Certes dans ce genre de boutique, vous n’aurez normalement pas la mauvaise surprise d’avoir un produit coupé (ou du moins si c’est le cas, vous aurez des manières légales de vous retourner contre le vendeur).

Mais vous êtes vous déjà posé la question de la traçabilité du CBD que vous achetez ? Celle-ci n’est pas toujours claire et pas forcément complète ce qui peut vous laisser un peu dans le flou sur ce que vous achetez.

Le rôle des blockchains dans la traçabilité du CBD

C’est bien dommage quand on sait que justement cette traçabilité est censée être l’un des points forts du CBD du fait qu’il soit légal. C’est encore plus incompréhensible au vu des outils mis à notre disposition en 2021.

Avec internet, des moyens de traçage de votre CBD du producteur jusqu’à chez vous devraient être présents et sont pourtant encore trop absents, même si une technologie est en train de redistribuer les cartes.

Cette technologie, c’est le blockchain, qui est une technologie utilisée à la base dans la cryptomonnaie bien connue qu’est le Bitcoin, et qui est un sorte de grand livre composé d’ une suite d’informations qui permet de valider  la circulation de cette monnaie. Sauf que des petits malins se sont dit qu’elle était possible de transposer ça au CBD.

Ainsi, on voit de plus en plus de producteurs qui utilisent cette technologie blockchain pour la traçabilité du CBD. Ainsi, il vous est possible en quelques clics d’accéder à un historique complet de votre produit via une plateforme.

La température dans la serre, l’hydratation, le développement de la plante, vous pouvez tout suivre grâce à cela et on le doit à la CAN, Cannabinoid Association Netherlands, soit l’association néerlandaise des cannabinoïdes qui a mis ce système de traçage en place.

Un système extrêmement précis qui permet aux acheteurs de tout savoir en termes de traçabilité et qui fait référence dans le monde. La CAN espère d’ailleurs que son système va continuer à se démocratiser un peu partout dans le monde.